Recent News

Augmentation des logements occupés illégalement : une menace pour les propriétaires

El aumento de viviendas okupadas ilegalmente: una amenaza para los propietarios

Le marché de la location en Espagne est devenu de plus en plus difficile et coûteux, rendant difficile l’accès aux logements locatifs ainsi que l’achat d’une maison en raison des difficultés à obtenir un prêt hypothécaire. Face à cette situation, un mouvement sur les réseaux sociaux a émergé, proposant des logements à occuper illégalement.

Sur différentes plateformes, notamment sur TikTok, des comptes d’utilisateurs anonymes proposent des logements vides, indiquant leur emplacement exact en échange d’un paiement pour qu’ils puissent être occupés illégalement. Ainsi, la personne intéressée obtient un logement en échange d’une contrepartie économique, au bénéfice d’un tiers qui n’est pas le propriétaire.

Ce mouvement, déjà connu sous le nom de « L’idéaliste des squatteurs », est facilement identifiable par des hashtags tels que #okupasalpoder #enganchados, et étonnamment, de nombreuses personnes sont intéressées par l’occupation illégale de ces logements.

Les publications détaillent les caractéristiques des logements à travers des vidéos d’environ une minute, montrant leur agencement, leur qualité et leur emplacement approximatif, ainsi que la présence ou non de services en fonctionnement. Ces publications peuvent déjà être trouvées dans différentes zones de Madrid.

Les comptes anonymes, s’ils parviennent à un accord avec les futurs occupants, leur fournissent l’emplacement et les clés des logements vides en échange d’argent, leur permettant d’entrer illégalement et de s’installer. Bien que la plupart du temps il s’agisse de logements appartenant à des entités bancaires, il peut également arriver qu’ils soient des propriétés privées.

Cette initiative, en plus d’être illégale, représente une menace pour les propriétaires de logements vides. Une fois que les squatteurs s’installent, un processus juridique de leur expulsion est entamé, sans que le propriétaire puisse accéder à son propre logement, changer les serrures ou couper les services.

Lorsque ces « locataires » sont présents dans le logement depuis plus de 48 heures, la seule solution est d’entamer une procédure d’expulsion en justice et d’attendre des mois pour récupérer la propriété.

C’est pourquoi de plus en plus de propriétaires de logements vides optent pour une assurance anti-squatteurs qui leur offre une protection contre cette situation préoccupante.

Foire aux questions sur le phénomène de l’occupation illégale en Espagne :

1. Qu’est-ce que l’occupation illégale ?
L’occupation illégale, également connue sous le nom de squat, est lorsque quelqu’un entre et s’installe dans un logement sans l’autorisation du propriétaire et sans aucun type de contrat de location.

2. Qu’est-ce que « L’idéaliste des squatteurs » ?
« L’idéaliste des squatteurs » est un mouvement qui s’est développé sur les réseaux sociaux, notamment sur TikTok, où des utilisateurs anonymes publient des informations sur des logements vides pouvant être occupés illégalement en échange d’un paiement.

3. Quelles informations sont partagées dans ces publications ?
Ces publications détaillent les caractéristiques des logements, telles que leur agencement, leur qualité et leur emplacement approximatif. Il est également mentionné s’ils disposent de services en fonctionnement.

4. À qui appartiennent généralement ces logements vides ?
Dans la plupart des cas, ces logements vides appartiennent à des entités bancaires, mais il peut aussi y avoir des propriétés privées.

5. Comment fonctionne le processus d’occupation illégale ?
S’il y a un accord entre le squatteur et le compte anonyme, l’emplacement et les clés du logement vide sont remis en échange d’argent. Ainsi, le squatteur peut entrer illégalement et s’installer dans le logement.

6. Quelles sont les conséquences légales pour les propriétaires ?
Une fois que les squatteurs sont installés, les propriétaires doivent entamer une procédure légale pour les expulser. Pendant ce temps, le propriétaire ne peut pas accéder à son propre logement, changer les serrures ou couper les services.

7. Y a-t-il une solution pour les propriétaires concernés ?
Une option de plus en plus utilisée par les propriétaires est de souscrire une assurance anti-squatteurs, qui leur offre une protection et une assistance juridique en cas d’occupation illégale.

Liens connexes suggérés :
– Assurance Anti-squatteurs – idealista
– Assurances contre l’occupation illégale – Consumer
– Assurance Anti-squatteurs – Ocutrans